vendredi 14 février 2014

Hier j'étais invitée (via PopMovies) à la journée presse pour découvrir l'exposition Star Wars Identities qui a posé ses valises chez monsieur Luc Besson, à la Cité du Cinéma.

Pas spécialement fan de la célèbre franchise, j'étais très curieuse de plonger dans cet univers qui m'était donc assez inconnu...
Une fois l'oreillette de l'audio-guide en place et le bracelet activé, on entre donc dans l'exposition.
Avec l'audio-guide on entend des petites histoires à différents endroits qui sont indiqués au sol avec un marquage jaune et les capteurs pour le son se trouvent au-dessus des têtes.
Le bracelet sert lui à se créer son personnage et dès l'entrée il faudra choisir entre un Wookie, Ewok,... Et tout au long du parcours, plusieurs bornes vous permettent de créer votre personnalité à travers des histoires toutes liées à Anakin et Luke Skywalker.

C'est une exposition interactive qui plaira beaucoup aux enfants qui adoreront aussi se prendre en photo avec des cosplayers qui se baladent dans l'espace.
Honnêtement je n'y connaissais rien et je n'avais pas spécialement envie de me pencher un peu sur cet univers. En ressortant de l'exposition, je n'avais (et j'ai toujours !) qu'une seule envie : acheter le coffret intégrale et me replonger dans ces Star Wars ! Il n'est jamais trop tard pour devenir fan.

Les petits + :
  • le prix : même si cela est cher (19€90 tarif normal), pour ce que ça représente et le contenu c'est raisonnable
  • la richesse de l'exposition qui ne déçoit vraiment pas et on aimerait y passer des heures et des heures
  • le côté interactif qui permet de bien s'imprégner de ce monde
  •  les cosplayers, quand ils ne vous font pas sursauter (bah oui quoi !) c'est une très bonne ambiance
  •  l'espace, un plateau de cinéma qui accueille tous les objets. Impressionnant de voir la grandeur du lieu

Les petits - :
  • l'audio-guide qui est très mal conçu. Les capteurs pour le son étant en hauteur et le fil de l'audio qui pend jusqu'au ventre, dès que quelqu'un passe devant vous ou que vous faites un mouvement du bras, il y a interférence et ça coupe le son. Il faut donc se balader le bras en l'air avec l'audio-guide en hauteur pour être sûr de ne pas avoir de gêne... Pas top du tout.
  • Pas de tarif étudiant et celui pour les enfants-jeunes est quand même élevé
  • la fluidité, quasi nulle sur certains endroits et qui provoquent du coup des embouteillages et des fils d'attente. En terme de sécurité ce n'est pas génial mais j'ai entendu des organisateurs qui ont remarqué le problème. Espérons qu'ils arriveront à arranger ça très rapidement.
  • le lieu, pas forcément facile d'accès pour les parisiens même s'il y a la ligne 13 et le RER D (Stade de France) puis le bus 139. Si vous êtes amenés à prendre ce dernier, sachez qu'à 19h20 le service est arrêté dans le coin donc récupérer le RER je n'ai aucune idée de comment faire. (Qui plus est, les rues à l'extérieur de la Cité n'étaient pas du tout éclairées... Monsieur Besson va falloir demander qu'ils allument les lampadaires hein).
Au final je ne suis vraiment pas déçue de cette exposition. La visite hier a servi de grosse répétition pour les organisateurs qui ont pu voir en réel les petites choses qui ne vont pas. J'espère que tout cela sera arrangé pour les autres visiteurs.


Vous pouvez toutes mes photos (après Yoda, interdiction d'en prendre) de l'exposition sur Flickr.


    Lieu : Cité du Cinéma, 20 rue Ampère, 93200 Saint-Denis 

    Horaires : de 10h30 à 20h00 et une nocturne le vendredi jusqu’à 21h30 

    Tarifs : 19€90 euros tarif normal / 14€90 euros pour les enfants de 4 à 14 ans / 16€90 tarif unique le mardi / 65€ pack famille / 16€90 personnes à mobilité réduite / gratuit pour les moins de 4 ans 

    Pour plus d’informations : http://www.starwarsidentites.com



    Bonne visite !


    Tagged: , ,

    2 commentaires:

    guillaume crespo a dit…

    euh... les cosplayers ??? ca devait etre que pour les journalistes car moi j'en ai pas vu un seul lors de ma visite..

    Cécile Fd a dit…

    Ah bon ? Je pensais qu'ils le faisaient à chaque fois. Dommage ☹